Signification du prénom Cécile

Naissances référencées dans les arbres généalogiques de Geneanet :
En partenariat avec www.geneanet.org
L'évolution de la fréquence du prénom, de 1600 à nos jours, est calculée sur la base des prénoms mentionnés dans les généalogies déposées sur Geneanet.
Genre : Féminin
Fête :22 Novembre

Sainte Cécile : Coecilia, vierge et martyre à Rome, au troisième siècle, patronne des musiciens, honorée le 22 novembre. Issue d'une ancienne et illustre famille, sainte Cécile fut élevée chrétiennement, bien que son père et sa mère fussent païens. Après avoir converti le jeune Valérien, que ses parents lui destinaient pour époux, et Tiburce, frère de Valérien qui subirent tous deux le martyre, elle comparut elle-même devant le préfet de Rome, qui la menaça des plus cruels supplices si elle ne sacrifiait aux dieux. « Je suis chrétienne, dit sainte Cécile, et prête à verser tout mon sang pour Jésus-Christ. » Elle fut condamnée à être décapitée. Fortunat de Poitiers, le plus ancien auteur qui ait parlé de sainte Cécile, dit qu'elle fut martyrisée, non pas à Rome, au troisième siècle, mais en Sicile, au deuxième siècle, sous les empereurs Commode et Marc-Aurèle, et que son corps fut transporté de Sicile à Rome. Quoi qu'il en soit, son nom se trouve dans les plus anciens martyrologes, son office dans les plus anciens missels, et L'église l'a placée dans le canon de la messe comme vierge et martyre. Il y avait à Rome, dès le cinquième siècle, une église dédiée à sainte Cécile, et dans laquelle le pape Symmaque tint un concile en 499. Cette église tombant en ruine, le pape Pascal Ifir la fit rebâtir au commencement du neuvième siècle et y replaça les reliques de sainte Cécile avec celles de saint Valérien et de saint Tiburce. Les musiciens Font choisie pour patronne, parce que, selon les actes de son martyre, elle s'accompagnait d'un instrument en chantant les louanges du Seigneur.

Source: Dictionnaire des noms de Baptême par G. Balèze - Paris - 1863. Editions Hachette.



Rechercher un prénom :